Notre offre premium, destinée aux orchestres adoptant les partitions numériques.

Obtenez du matériel d'éditeur en version numérique, accélérez le travail de bibliothèque, gagnez du temps en répétition, et montez sur scène sans papier grâce à Newzik Ensemble.

Essai gratuit de 30 jours !

Comprendre les Copyrights pour les Partitions

Saturday, September 22, 2018

« Les copyrights (l’équivalent des droits d’auteur dans les pays du Common Law) sont établis par les lois respectives de chacun de ces pays. Ces régimes juridiques confèrent aux auteurs d’œuvres originales un droit exclusif d’utilisation et d’exploitation. Le titulaire d’un copyright dispose du droit de : Rendre publique l’œuvre originale, en partie ou dans son intégralité ; Reproduire ou adapter (ou autoriser un tiers à reproduire ou à adapter) l’œuvre originale, en partie ou dans son intégralité, par tout procédé de son choix ; Entreprendre ou autoriser la représentation publique de l’œuvre, par tout procédé de son choix ; Adapter l’œuvre originale ; Distribuer des copies de l’œuvre originale, et autoriser toute communication au public par rapport à la représentation de l’œuvre originale. A contrario, une œuvre protégée par un copyright empêche toute autre personne de copier, de distribuer ou de représenter cette œuvre originale.
Il existe deux catégories principales de droits : Le copyright statutaire, aussi appelé droit d’auteur, qui protège l’œuvre dès le jour de sa création ; Le droit contractuel, incluant le droit d’édition, qui découle d’un accord contractuel entre l’auteur et un éditeur.» – Maître Yaël Cohen-Hadria

Cet article a été écrit par Yaël Cohen-Hadria, avocate spécialisée dans la propriété intellectuelle, Cabinet Marvell Avocats Paris. Nous la remercions pour sa contribution.

Les champs d’application du copyright

L’auteur est un créateur.

L’auteur est la personne qui a contribué en tout – ou partie – à un apport intellectuel et original dans le processus de création de l’œuvre. Ainsi, lorsqu’il s’agit de partitions de musique, le créateur est soit :

  • Le compositeur : La personne qui réalise la création musicale.
  • L’arrangeur : La personne qui arrange l’œuvre musicale. L’arrangeur peut dans certains cas être le créateur, si ses arrangements sont considérés comme étant un apport intellectuel et original, selon la définition énoncée ci-dessus, comme par exemple des réductions pour piano ou des arrangements pour chorale.
  • Le librettiste : Le créateur du texte d’une œuvre musicale, principalement lorsqu’il s’agit de musique vocale ou de musique chorale.

En ce qui concerne la durée minimale de protection, la Convention de Berne stipule que la protection doit être accordée jusqu’à 50 ans après la mort de l’auteur. Un certain nombre de pays, y compris les États-Unis, la France et l’Allemagne, ont augmenté cette durée de protection pour la porter à 70 ans après la mort de l’auteur.

Pour compliquer les choses, chaque pays a ses propres spécificités en ce qui concerne les copyrights. Pour les œuvres anonymes, collectives ou pseudonymes, la durée de protection expire 50 à 70 ans après que l’œuvre ait été rendue accessible au public.

Si l’auteur d’une œuvre anonyme révèle son identité pendant la période en question, la durée de protection sera prolongée de 25 ans.

Que se passe-t-il lorsque la durée de protection expire ?

Lorsque la durée de protection du copyright expire, l’œuvre tombe dans le « domaine public », ce qui signifie qu’elle peut être utilisée par quiconque, librement et sans permission.

Pour savoir si une œuvre originale est tombée dans le domaine public, certains paramètres chronologiques, géographiques et matériels doivent être pris en compte. Ceux-ci dépendront de la législation propre à chaque pays.

  • Les paramètres chronologiques : La durée de protection du copyright dépend de la date de la création ou de la publication de l’œuvre.
  • Les paramètres matériels : Différentes versions d’une même partition peuvent être protégées par des copyrights distincts. Ainsi, si une version est tombée dans le domaine public cela ne signifie pas nécessairement que les autres versions le soient également.
  • Les paramètres géographiques : Aux États-Unis, les œuvres publiées avant 1923 sont dans le domaine public car leur copyright a expiré. Toutefois, même si une œuvre est dans le domaine public aux États-Unis, elle pourrait être protégée dans d’autres pays.

Exemple – l’édition musicale Urtext : Urtext est un terme allemand qui désigne des éditions musicales d’importance historique qui devraient normalement tomber dans le domaine public, mais qui sont protégée par un copyright au profit de l’éditeur. Les éditions Urtext sont soit des partitions manuscrites par l’auteur ou avec des annotations de la main de l’auteur, ou une édition considérée comme étant une création différente des éditions précédentes. Ces éditions urtext sont protégées pendant une période de 25 ans.

En règle générale, il est toujours prudent de rigoureusement vérifier le statut d’une œuvre originale avant de l’utiliser ou de la distribuer, même si celle-ci semble être tombée dans le domaine public.

Pour résumer :

  • Œuvre non protégée : l’œuvre n’est protégée par aucun droit d’auteur
  • Œuvre protégée : l’œuvre est protégée par un droit d’auteur et/ou un droit d’édition.

Cette œuvre est-telle dans le domaine public ?

Résumé valide pour 2017

Canada (Chine, Corée, Japon, Afrique du Sud)

  • Le dernier compositeur / arrangeur / éditeur / librettiste est mort :
    • Avant 1967 : OUI
    • Après 1966 : NON
  • Si l’auteur est décédé après 1949 et l’œuvre a été publiée après sa mort, il se peut que celle-ci soit protégée par un copyright pendant une durée de 50 ans à compter de la date de publication.

United States

  • Une œuvre quelle qu’elle soit, créée par qui que ce soit :
    • Publiée avant 1923 : OUI
    • Publiée après 1922 : NON

Union Européenne

  • Le dernier compositeur / arrangeur / éditeur / librettiste est mort :
    • Avant 1947 : OUI
    • Après 1946 : NON
  • Si l’œuvre a été publiée pour la première fois plus de 70 ans après la mort de l’auteur, il se peut que celle-ci soit protégée par un copyright pendant une durée de 25 ans à compter de la date de publication

2. Les droit contractuels

L’auteur peut céder ses droits d’auteurs à un éditeur.

Par exemple, Kaija Saariaho a vendu ses droits d’édition à Chester Music, Matthias Pintscher à Bärenreiter, Thomas Adès à Faber Music, etc.

Dans ce cas, les droits de l’éditeur sur une œuvre originale découlent du contrat avec l’auteur.

L’éditeur jouit alors de tout ou partie des droits économiques sur l’œuvre et peut à son tour les céder ou les transférer, dans les limites imposées par le contrat. À noter cependant que les droits moraux ne peuvent pas être cédés et appartiendront toujours au créateur et à ses ayants droits. Il est donc impératif de soigneusement rédiger ces contrats de cession ou de concession de droits.

3. Les copyrights dans l’ère du numérique

Le copyright s’applique quelque soit le format de la partition (numérique ou papier). Cependant, les contrats d’édition ou de sous-édition comportent souvent des clauses spécifiques aux formats numériques et papiers afin de protéger le titulaire du droit d’auteur.

Ainsi, la numérisation d’une partition papier originale ou la copie d’une œuvre numérique originale sont régies par les dispositions légales ou contractuelles du copyright.

Cela signifie que :

  • Pour les œuvres protégées par un copyright, il faudra obtenir une autorisation officielle de l’éditeur et/ou de l’auteur. Cette autorisation peut faire l’objet d’un contrat ou d’une licence spécifique.
  • Pour les œuvres du domaine public, la numérisation est autorisée car l’œuvre n’est plus protégée par un copyright. Tout type de reproduction est donc libre.

Articles recommandés

equipment

Le guide d'achat Newzik : quel iPad choisir ?

Wednesday, July 13, 2022

Félicitations ! Si vous lisez ceci, c’est probablement parce que vous pensez enfin à franchir le pas et à passer des partitions papier aux partitions numériques. Nous sommes très enthousiastes pour vous et nous sommes convaincus que vous ne le regretterez pas !

pro

L’iPad Pro, l’Outil Idéal du Musicien

Wednesday, July 13, 2022

La musique a toujours été au cœur de l’ADN d’Apple. Au fil des années, le géant de la Tech basé à Cupertino a développé d’incroyables logiciels, tels que Garage Band ou Logic Pro, qui visent à offrir aux musiciens amateurs et professionnels les meilleurs outils pour stimuler leur créativité.

Les initiatives environnementales d'Apple pour l'iPad Pro – quoi de neuf ?

Wednesday, July 6, 2022

L’application Newzik est utilisée par de plus en plus de musiciens, d'écoles et d'orchestres, pour lire leurs partitions numériques sur iPads. Notre équipe est fortement engagée sur les sujets environnementaux et suit de très près les déclarations d’Apple pour sensibiliser et conseiller nos utilisateurs sur les meilleures pratiques à adopter.

min

AUTEUR

Aurélia Azoulay-Guetta

Co-fondatrice & CEO

Restons en contact !

Recevez des informations régulières sur nos dernières fonctionnalités et mises-à-jour.

RGPD: vous pouvez modifier vos préférences ou vous désinscrire de cette liste à tout moment. Nous utilisons Mailchimp pour l'envoi de nos emails marketing. En vous inscrivant, vous acceptez que vos informations soient utilisées selon notre politique de confidentialité et transmises à Mailchimp pour traitement.

Subscribe

* indicates required
Preferred Language

You can change your mind at any time by clicking the unsubscribe link in the footer of any email you receive from us, or by contacting us at contact@newzik.com. We will treat your information with respect. For more information about our privacy practices please visit our website. By clicking below, you agree that we may process your information in accordance with these terms.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp's privacy practices here.

close