Newzik & Universal Edition: le futur de l’édition musicale

by | Nov 18, 2019

Newzik se donne pour mission de fournir aux musiciens le meilleur de la technologie, mais également le meilleur contenu disponible. Chaque jour, notre équipe travaille d’arrache-pied pour développer des produits et fonctionnalités permettant aux musiciens de dépasser les limitations du format papier, tout en conservant tous ses bénéfices. Désormais, nous ajoutons une corde à notre arc en offrant à nos utilisateurs un accès à du contenu numérique de qualité, en collaboration avec les plus grands éditeurs de partition.

Dès aujourd’hui, nous ouvrons ce nouveau chapitre de notre histoire en partenariat avec Universal Edition : il est désormais possible d’acheter ou louer des partitions numériques du catalogue UE Now et de les recevoir directement dans votre bibliothèque Newzik. Petit retour sur l’histoire et les ressorts de cette collaboration.

Comment cette collaboration a-t-elle démarré ?

Cette histoire a débuté à Vienne, en Autriche, il y a presque deux ans. De plus en plus de musiciens cherchaient à se fournir en contenu numérique, et les équipes d’Universal Edition et de Newzik étaient toutes deux convaincues que tôt ou tard, le monde de l’édition musicale devrait apporter une réponse à cette nouvelle demande. C’était le moment parfait pour démarrer une collaboration : Newzik s’imposait petit à petit comme l’acteur de référence de la partition numérique et commençait à développer de nouveaux outils pour aider les éditeurs à prendre le virage du numérique, tandis qu’Universal Edition recherchait un partenaire pour commencer à distribuer son catalogue au format numérique, en achat mais aussi en location.

Nos deux entreprises avaient identifié un besoin criant d’obtenir du contenu numérique de qualité exprimé non seulement par de plus en plus de musiciens individuels, mais également par un nombre croissant d’orchestres, d’opéras ou de conservatoires. En effet, la location de matériel orchestral est un challenge quotidien auquel sont confrontés les bibliothécaires. De longues semaines peuvent s’écouler entre la commande et la réception du matériel, et s’en suit généralement un long travail de nettoyage et préparation des partitions avant qu’elles puissent être utilisées par les musiciens. Cette étape représente un coût non-négligeable pour ces institutions.

Qu’est-ce que le format numérique change pour les musiciens et les orchestres ?

L’équipe Newzik s’est penchée sur le poids financier que représente le format papier, et a réalisé une étude mettant en exergue non seulement son ampleur, mais également la difficulté de le mesurer précisément.

Rien de mieux qu’un exemple concret pour prendre conscience de cela : notre audit a porté sur les coûts du papier pour la saison 2015-2016 d’un orchestre composé de 80 musiciens et de 2 bibliothécaires. Sur cette saison, 18 sets de partition ont été loués, et 12 ont été achetés, pour un total de 132 représentations.

35 218€ par an : les coûts cachés du papier

Ce montant représente le coût total du papier pour une saison de l’orchestre en question. Ces dépenses sont divisées en quatre catégories :

  • Coûts du papier pour la bibliothèque — 18 339€ ont été dépensés en impression, photocopie et assemblage des parties séparées et du conducteur.
  • Coût en ressource externe — 10 597€ ont servi à engager des intérimaires de bibliothèque pour prendre en charge la recopie manuelle des annotations sur les partition de chaque musicien et sur le nettoyage du matériel à l’issue des locations.
  • Frais de commande — 4 069€  ont été dépensés dans les frais postaux liés aux commandes de partitions.
  • Frais de stockage — 2 213€ ont été dépensés dans la location d’un espace de stockage supplémentaire en dehors des murs de l’orchestre.

Le passage aux partitions numériques peut donc aider un orchestre à réduire considérablement ses coûts opérationnels liés au papier. Pour en savoir plus, nous vous conseillons notre rapport complet sur les coûts cachés du papier.

Quels sont les avantages pour les éditeurs de musique classique ?

Nous sommes convaincus que la numérisation peut aider les éditeurs de musique à simplifier de façon considérable leur travail et leurs processus quotidiens, permettant ainsi aux équipes de se concentrer sur la création de ce qui compte vraiment : des partitions de qualité répondant aux exigences de tous les musiciens.

La solution Newzik permet également une protection plus performante du droit d’auteur. Si vous envoyez une partition papier, elle peut facilement être placée dans un scanner et utilisée illégalement par quiconque. Au contraire, notre solution garantit aux éditeurs le contenu qu’ils envoient à leurs clients est protégé et qu’il ne peut être extrait de l’environnement Newzik. L’export du contenu peut être restreint, et les éditeurs peuvent définir des restrictions concernant le nombre de licences (c’est à dire le nombre de tablettes pouvant afficher le contenu) et la date d’expiration, en fonction du contrat établi et signé entre eux et leur client.

Enfin, comme l’explique Astrid Koblanck, PDG d’Universal Edition AG, “elle permet également aux musiciens de tout niveau, de l’amateur au professionnel, de créer et d’annoter des partitions dans un environnement collaboratif“, enrichissant ainsi le catalogue disponible tout en respectant la propriété intellectuelle et les droits de chacun.

Qu’avons nous développé ?

En matière de technologie, l’équipe Newzik s’efforce de développer les meilleures fonctionnalités pour répondre aux besoins de tous les musiciens. En ce qui concerne le contenu, les éditeurs de musique sont la base de cette industrie et nous ne voyons pas cela changer.

Universal Edition et l’équipe de Newzik ont réalisé que la location de partitions numériques résolvait entièrement le problème des coûts d’expédition en offrant aux bibliothécaires et aux joueurs des partitions à la qualité irréprochable. Cela nous a amené à vouloir être pionniers dans ce domaine et, après quelques discussions, à coopérer pour créer un modèle pour vendre et louer des partitions numériques à des musiciens, écoles de musique, orchestres et opéras, tout en protégeant les compositeurs, les éditeurs, musiciens et artistes. La collaboration était la solution évidente, Newzik pouvant fournir la technologie et Universal Edition, son expertise musicale et son vaste catalogue. 

Cependant, avant de commencer le processus de création, il était impératif que les deux parties répondent et gardent à l’esprit quelques questions : 

  1. Comment gérons-nous les fichiers ?
  2. Comment pouvons-nous protéger les fichiers numériques ?
  3. Quelle plateforme devrions-nous utiliser ?
  4. Qu’en est-il des annotations et de la propriété intellectuelle ?

Pour répondre à la demande de chacun, l’équipe Newzik a décidé de développer deux outils numériques différents :


La Plateforme Editeurs

Le premier produit est notre plateforme web dédiée aux éditeurs : il s’agit d’un outil leur permettant de vendre ou louer des partitions à la demande à leurs clients institutionnels (orchestres, opéras, conservatoires). Ce produit constitue selon nous le premier pas des éditeurs dans le monde des partitions numériques, et nous l’avons conçu pour que le “coût d’entrée” soit le plus bas possible pour eux.

Cet outil n’impacte absolument pas le business model traditionnel des éditeurs. Les clients contactent toujours les éditeurs soit directement, soit à travers des agents. Newzik n’intervient pas dans la définition et la signature du contrat de vente ou de location, et nous n’avons aucune information sur les conditions du contrat. Néanmoins, cette plateforme permet aux éditeurs de mettre en place des restrictions liées au nombre de licenses, à la durée de location, mais également à la géographie, aux possibilités d’export, etc … de sorte que les possibilités de protection sont bien supérieures au format papier. Un autre point crucial est que cette solution n’impose pas aux éditeurs de numériser l’ensemble de leur catalogue avant de pouvoir le distribuer numériquement : au contraire, ils peuvent effectuer ce travail petit à petit, en fonction des commandes de leurs clients. Cela leur permet de ne pas avoir de coût d’entrée, et d’adopter les partitions numériques petit à petit.

Les clients quant à eux peuvent recevoir instantanément leur commande dans l’environnement Newzik. Non seulement la qualité de ces partitions est supérieure à la plupart des partitions louées au format papier (qui arrivent souvent déjà annotées par d’autres musiciens, et qui est souvent abimée, avec parfois même des pages manquantes …), mais ils peuvent également le conserver à l’issue de la période de location pour archivage. Dans ce cas, une marque apparaît par dessous la partition ce qui rend son utilisation en concert impossible de fait, mais néanmoins les bibliothécaires peuvent consulter et travailler sur les annotations, et la partition peut être “réactivée” à la demande par l’éditeur suite à la signature d’un nouveau contrat, par exemple si l’orchestre souhaite rejouer l’œuvre lors d’une saison ultérieure. Dans ce cas, toutes les annotations et réglages sont préservés, ce qui permet d’économiser un temps précieux lors de la préparation.


L’API Newzik

L’API Newzik constitue la deuxième étape pour les éditeurs souhaitant aller plus loin dans la numérisation de leur catalogue. Pour résumer son fonctionnement en quelques mots, il s’agit d’un outil permettant d’automatiser le travail qui serait fait sur le plateforme éditeurs, de façon à ce que les éditeurs puissent proposer directement depuis leur site internet un moyen d’acheter et recevoir immédiatement dans Newzik du contenu numérique, plutôt que de devoir envoyer physiquement ce contenu au format papier. De cette façon, les éditeurs comme les clients peuvent économiser sur les frais d’expédition, et surtout profiter immédiatement de leurs achats.

Là encore, les éditeurs gardent le contrôle sur leur prix, peuvent décider des collections qu’ils offrent au format numérique et à quelles conditions, et peuvent appliquer les mêmes restrictions que ce qu’il leur est possible à travers la plateforme. Néanmoins, dans ce cas, une proposition de qualité passe par la numérisation d’une large portion de leur catalogue, de façon à ce que leurs clients ne soient pas frustrés par l’indisponibilité de telle ou telle pièce.

Plus de frais d’impression, plus de frais de stockage et plus de frais d’envoi. 

Comment marche l’API ?

Le concept est plutôt simple et peut être expliqué en trois étapes rapides :

  1. Parcourez le catalogue UE Now sur le site web Universal Edition à partir de tout appareil et sélectionnez le matériel que vous souhaitez acheter ou louer.
  2. Une fois que vous avez choisi une partition numérique (UE maintenant), le processus de paiement vous mènera automatiquement à Newzik, où il vous sera demandé de saisir les informations de votre compte. Utilisez votre identifiant et votre mot de passe Newzik, ou créez un compte si vous n’en avez pas déjà. Votre compte UE sera désormais associé à votre compte Newzik, vous n’aurez donc plus à vous reconnecter ultérieurement.
  3. Votre commande sera envoyé instantanément dans votre boîte de réception Newzik. Vous recevrez une notification dans votre application et pourrez importer le contenu au sein de votre bibliothèque Newzik.

Si vous ne trouvez pas la partition souhaitée, ne vous inquiétez pas. Toutes les partitions d’UE seront également disponibles sous forme numérique dans un futur proche. Pour l’instant, recherchez l’étiquette UE Now pour connaître les produits disponibles en format numérique. Et si votre morceau ne fait pas partie de la sélection, n’hésitez pas à contacter l’équipe UE Now !

Que nous réserve l’avenir ?

Qu’en est-il des utilisateurs Android ?

Newzik est une application exclusivement disponible sur iOS, mais nous souhaitons permettre à tous les musiciens de se procurer des partitions numériques. C’est la raison pour laquelle nous travaillons sur une plate-forme Web accessible à partir de n’importe quel appareil : de cette façon, les partitions UE Now pourront être utilisées sur un ordinateur de bureau, des ordinateurs portables ou des smartphones et tablettes Android. Cette plateforme sera disponible en début d’année prochaine pour tous les utilisateurs Newzik.

Quand est-il des autres éditeurs ?

Avec UE Now, Universal Edition prouve que les éditeurs de musique ont un rôle crucial à jouer au sein de l’ère du numérique, et de nombreux autres éditeurs ont d’ailleurs rejoint le mouvement – la révolution numérique ne fait que commencer !

Nous encourageons toutes les maisons d’édition, grandes ou petites, à nous rejoindre afin que nous puissions tous travailler ensemble et fournir aux musiciens la meilleure expérience numérique possible. Nos équipes peuvent facilement vous aider à mettre en place l’API Newzik et à vous former sur l’optimisation de votre catalogue pour la distribution numérique.

Si vous êtes un éditeur de musique intéressé par la mise en œuvre de cette API et commencez à distribuer votre catalogue aux utilisateurs Newzik, contactez-nous et nous nous ferons un plaisir de vous aider !

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *