Le MusicXML: Format d’Échange entre les Logiciels de Notation

by | Sep 16, 2018

Dans cet article, nous examinerons de plus près les aspects pratiques de l’utilisation de MusicXML, et tout particulièrement les principales difficultés que posent son utilisation en tant que format d’échange d’un logiciel de notation à un autre (et comment les résoudre).

Les logiciels de notation se différencient par la façon dont ils appréhendent certains éléments. Par exemple, à l’instar d’échanger un fichier MusicXML d’un logiciel à l’autre, si on exporte une partition MusicXML afin de la réimporter dans le même logiciel, la plupart des éléments seront affichés correctement.

Comprendre les problèmes qui peuvent survenir lors de l’export et de l’import d’un fichier MusicXML permet d’éviter les erreurs lors de son utilisation comme format d’échange d’un logiciel de notation à l’autre.

Dans ce chapitre, nous avons couvert cinq cas de figures où l’import de fichiers MusicXML peut donner des résultats différents selon le logiciel de notation utilisé.

Nous avons testé l’import et l’export de fichiers MusicXML avec les logiciels Finale et Sibelius (Finale 2014 et Sibelius 8.2). Les problèmes que nous avons rencontrés, et que nous énumérons ci-dessous, sont communs à ces deux logiciels.

I) Problèmes d’import de fichiers MusicXML


 

1) L’affichage de la mise en page

Puisque chaque logiciel crée sa mise en page différemment, il est probable que certains éléments du fichier MusicXML importé seront déplacés (tels que la dynamique, les symboles, les nuances et les annotations de répétition). De même pour l’espace entre les portées et les systèmes.
Dans l’exemple ci-dessous, lorsque nous avons exporté le fichier de Finale vers Sibelius, la dynamique niente a été déplacée et touche maintenant la ligne de portée, ce qui n’était pas le cas dans le fichier d’origine.

Finale Layout

From Finale

To Sibelius

2) L’affichage des articulations

Les lignes créées avec les outils Lignes avancées de Finale et Lignes de Sibelius – telles que la liaison, le portamento, le glissement, le crescendo et la trille – ne seront pas retranscrites de façon précise si elles ont été modifiées dans le logiciel d’origine. Elles devront être sélectionnées et recréés dans le logiciel destinataire grâce à l’outil de comparaison. Dans l’image ci-dessous, une liaison modifiée dans Sibelius (d’une liaison inférieure à une liaison supérieure) n’a pas été correctement retranscrite dans Finale.

Sibelius articulation

From Sibelius

Finale articulation

To Finale

3) Les éléments masqués

Il arrive que le logiciel destinataire affiche par erreur certains éléments qui étaient masqués dans le fichier d’origine.

Nous avons illustré ci-dessous deux exemples de ce même cas de figure : une mesure entière de silence et une ligne d’octaviation sont masqués dans Finale mais apparaissent dans Sibelius.

From Finale

To Sibelius

4) Informations manquantes

À l’inverse, il se peut que certains éléments présents dans le fichier d’origine ne soient pas affichés une fois le fichier importé dans le logiciel destinataire.

Voici un exemple d’un lien de croche en soufflet accel./rit créé dans Sibelius qui n’apparaît pas dans Finale. En effet, cet élément n’est pas exportable par Sibelius au format MusicXML.

From Sibelius

To Finale

5) La retranscription d’images importées

Il arrive également que des images importées ne soient pas retranscrites dans le logiciel destinataire.
Dans l’image ci-dessous, un symbole graphique importé dans Finale n’apparaît pas dans Sibelius.

From Finale

To Sibelius

II) Optimiser l’export de fichiers MusicXML


Voici quelques conseils à suivre pour améliorer l’export de fichiers MusicXML avec Finale et Sibelius et éviter les difficultés exposées dans le chapitre précédent.

1) L’export de fichiers MusicXML avec Finale

  • Si possible, téléchargez Finale v25. Certaines améliorations incluses dans les dernières versions v25 ne peuvent pas être insérées dans le plugin Dolet pour les anciennes versions de Finale.
  • Si vous ne pouvez pas télécharger Finale v25, utilisez le plugin Dolet 7 pour Finale pour les anciennes versions 32 bits de Finale. Lorsque vous installez Dolet, veillez à exporter le fichier MusicXML à partir du menu des plugins plutôt que du menu Fichier. Il n’existe pas de plugin Dolet pour Finale v25 car toutes les fonctionnalités de Dolet (et plus encore) sont incluses dans Finale v25.
  • Comme dans Sibelius, exportez vos partitions en mode transposé.
  • Les nouvelles versions du logiciel Finale comprennent des options pour faciliter l’export de fichiers MusicXML. Vous pouvez désormais inclure des sous-dossiers lorsque vous exportez un dossier de fichiers Finale, en ajustant les paramètres dans la boîte de dialogue Préférences MusicXML. Vous pouvez également exporter toutes les parties liées en utilisant Fichier > Exporter > Parties liées en MusicXML.
  • Si votre fichier contient des images, ou des expressions et articulations créées dans Finale, veillez à l’exporter au format MusicXML comprimé pour correctement retranscrire ces éléments.

par  Michael Good, créateur du format MusicXML

2) L’export de fichiers MusicXML avec Sibelius

  • Utilisez le plugin Dolet. Selon la version de Sibelius que vous utilisez, voici quel plugin Dolet télécharger :
  • Sibelius 2.1 – 5.0 : Pour enregistrer votre document en tant que fichier MusicXML 1.0, utilisez le plugin Dolet 1 pour Sibelius.
  • Sibelius 5.1 – 6 : Pour enregistrer votre document en tant que fichier MusicXML 3.0, utilisez le plugin Dolet 6 pour Sibelius.
  • Sibelius 7 – 8 : Bien que ces versions comprennent un système d’export vers MusicXML intégré, beaucoup d’utilisateurs trouvent que le plugin Dolet 6 pour Sibelius donne de meilleurs résultats. Nous vous conseillons d’essayer les deux et de choisir en fonction de votre cas de figure particulier. Cliquez ici pour télécharger le plugin Dolet pour Sibelius.
  • Pour éviter des problèmes de mise en page dans le logiciel destinataire, utilisez les paramètres de mise en page magnétique. Dans Sibelius 6 et 7, figez les positions de mise en page magnétique avant d’exporter votre partition pour vous assurer que la position des différents éléments soit correctement retranscrite.
  • Pour figer les positions, sélectionnez toute la partition en utilisant le raccourci Ctrl-A sur Windows ou Cmd-A sur un Mac. Dans le menu Mise en page, sélectionnez Figer la mise en page magnétique.

par Matan Daskal, Chef de Produit, Newzik

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *