Optimiser l’export de fichiers MusicXML avec Dorico

by | Juil 25, 2019

Le format MusicXML permet de partager des partitions entre différents logiciels. Cependant, musiciens et compositeurs rencontrent toujours certains problèmes lorsqu’ils importent une partition au format MusicXML dans leur lecteur de partition numérique. Dans cet article, nous partageons quelques astuces pour améliorer l’export de fichiers MusicXML avec Dorico.

1) Téléchargez Dorico 2

Comme pour tout logiciel, il est préférable d’effectuer la mise à niveau vers la dernière version disponible afin d’obtenir de meilleurs résultats. La dernière version disponible de Dorico est Dorico 2.1.

2) Exportez en mode d’affichage transposé

Selon Michael Good, fondateur du format MusicXML :« Il est généralement préférable d’exporter une partition en mode d’affichage transposé, plutôt qu’au diapason standard ».
Voici comment s’y prendre :

Exportez en mode d'affichage transposé Dorico

Mode d’affichage transposé, recommandé

Exportez en mode diapason standard MusicXML

Mode d’affichage au diapason standard, non recommandé

3) Évitez certains symboles de notation

Les applications compatibles avec MusicXML n’offrent pas toutes une compatibilité équivalente lors de l’import et de l’export de fichiers ; en effet, certaines techniques de notation seront reconnues lors de l’export, mais non lors de l’import, et vice versa. Ceci vaut pour Dorico, qui propose des fonctionnalités d’export et d’import clairement asymétriques ; bien que l’import de fichiers MusicXML soit plutôt performant, les possibilités à l’export sont limitées.

Dorico étant un logiciel relativement récent, la priorité de ses développeurs était de perfectionner l’import de fichiers MusicXML afin de satisfaire le besoin principal de ses utilisateurs ; à savoir, importer et modifier une partition. Cela fait maintenant un moment que le logiciel est sur le marché, et puisque ses utilisateurs ont aujourd’hui besoin d’exporter leurs projets, l’équipe Dorico compte bien améliorer les fonctionnalités d’export.

« Voici une liste non exhaustive des éléments que Dorico n’est pas encore capable d’exporter (via MusicXML)

  • Toute information relative à la version du logiciel
  • Les altérations
  • Le chiffrage des accords
  • Tout texte arbitraire
  • Les barres de mesure
  • Les annotations
  • Les altérations microtonales
  • Les appoggiatures qui précèdent les barres de mesure (toutes autres appoggiatures sont reconnues)
  • Certaines dynamiques (par exemple. rfz ou fp – les dynamiques basiques sont reconnues)
  • Les transpositions
  • Les articulations
  • Les croches partielles, croches jointes à des soupirs (les croches basiques sont reconnues)
  • Les tempos
  • Les glissandi
  • Les arpèges
  • Les techniques de jeu instrumental

J’espère que cette liste vous aidera à définir vos attentes concernant les fonctionnalités d’export de fichiers MusicXML que proposent actuellement Dorico. Améliorer l’export de fichiers MusicXML est pour nous une priorité, malgré le grand nombre de projets que nous comptons développer dans un temps limité.”

Daniel Spreadbury

Directeur Marketing Produit , Dorico

4) Gagnez du temps en exportant vos « Dispositions » séparément

UContrairement au logiciel Sibelius, Dorico offre la possibilité d’exporter chacune de vos parties (ou « Dispositions ») en tant que fichiers MusicXML indépendants. Cette fonctionnalité est particulièrement utile si celles-ci ont été modifiées directement sans passer par la partition du chef d’orchestre, ou si de nouvelles parties ont été crées.
Afin d’exporter plusieurs dispositions séparément, suivez Fichier ⇒ Exporter ⇒ MusicXML.

Export de MusicXML depuis Dorico

Veillez à sélectionner « Exporter les dispositions dans des fichiers séparés » puis choisissez les parties que vous souhaitez exporter.

Exporter les parties séparément MusicXML Dorico

5) Utilisez le format MusicXML compressé afin de réduire la taille du fichier

Les fichiers basiques au format MusicXML peuvent être très volumineux ; bien plus volumineux que les fichiers Finale et Sibelius originaux, ou les fichiers MIDI correspondants. Ceci ne pose aucun problème lorsque MusicXML n’est utilisé qu’en tant que format d’échange. Cependant, la taille des fichiers MusicXML complique son utilisation en tant que format de distribution de partitions.

Exporter un fichier MusicXML au format compressé permet de réduire la taille de ce dernier à celle d’un fichier MIDI correspondant. Ce procédé utilise le format de compression ZIP, le suffixe .xml ainsi qu’un type de média internet permettant d’identifier les fichiers comme étant des fichiers MusicXML plutôt que des fichiers XML génériques.

 

6) Pour faire mieux, faites simple

Quand il s’agit de musique contemporaine, beaucoup de compositeurs ont tendance à utiliser des techniques de notation complexes. Celles-ci bousculent nous seulement les règles de notation traditionnelles, mais aussi les logiciels de notation. En effet, la technologie d’export et d’import de fichiers MusicXML utilisée par la plupart des logiciels de notation n’est pas conçue pour comprendre toutes les techniques déployées par ces compositeurs contemporains. Par conséquent, tout export de partition contemporaine au format MusicXML risque de ne pas correctement fonctionner, par exemple, en endommageant la mise en page de la partition ou en ne transposant pas certains symboles spéciaux. Ainsi, si vous comptez exporter votre partition au format MusicXML, nous vous conseillons de ne pas compliquer votre notation et d’utiliser votre logiciel de manière traditionnelle afin obtenir de meilleurs résultats.

Si après cet article, vous avez encore des soucis d’affichage de votre fichier MusicXML dans Newzik, l’erreur provient soit de votre logiciel d’export, soit de notre import de fichiers. Le cas échéant, nous vous invitons à contacter contact@newzik.com pour que nous puissions vous aider à résoudre le problème.


 

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *